6 points à retenir sur l’assurance de vos locaux professionnels

Par MonassuranceBTP, l'assurance des artisans du BTP |
  5 min de lecture | 21 mars 2022
Conseils pour assurer des locaux professionnels

Si vous travaillez dans les métiers du bâtiment, si vous disposez de locaux professionnels (en location ou dont vous êtes propriétaire), différents points sont à connaître en matière d’assurances. Choisissez celles qui répondent à vos besoins pour couvrir votre local et tous vos équipements.

1 - Bien assurer vos locaux avec un contrat spécifique

Un local à usage professionnel nécessite d’être assuré de façon spécifique, avec une assurance multirisque dédiée aux locaux professionnels. Celle-ci va couvrir votre atelier, votre entrepôt, vos locaux administratifs, un garage… Votre assurance comprend également une protection de  tous vos  biens à usage professionnel que peut contenir votre local : machines, outillages, matériels informatiques, marchandises, approvisionnements...

 

2 - Se prémunir de tous les risques potentiels

Au moment de choisir votre assurance, vérifiez bien l’exhaustivité de tous les risques potentiels couverts : incendie, catastrophe naturelle, dommages électriques, dégâts des eaux, bris de glace, vol ou vandalisme. Prenez garde à la nature des exclusions prévues par votre contrat pour éviter les mauvaises surprises et vous garantir une protection complète.

 

3 - Bien évaluer la valeur du matériel entreposé à l’intérieur

Pensez à faire l’inventaire des objets de valeur que vous possédez dans vos locaux. En évaluant leur valeur de rachat, vous déterminez le montant du capital à garantir par votre assureur en cas de destruction totale amenant au rachat potentiel de tous vos biens.

Demandez conseil à votre assureur si vous stockez momentanément des objets de valeur qui vous ont été confiés par vos clients.

 

4 - Se renseigner sur l’assistance

Vérifiez si votre contrat prévoit des services d’assistance en cas de sinistre, par exemple, le gardiennage temporaire des locaux, le transfert des équipements bureautiques dans un autre lieu, l’intervention de prestataires de services (plombiers, serruriers…). Dans le secteur du BTP, ces services sont essentiels afin de protéger de manière optimale vos machines et garantir vos outils de travail. 

L’assistance associée à votre contrat d’assurance de votre local professionnel peut également inclure une assistance rapatriement et la prise en charge de frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger en cas d’accident ou de maladie lors de déplacements professionnels.

 

5 - Prévoir l’indemnisation des pertes d’exploitation en cas de sinistre

Un incendie ou un dégât des eaux dans un atelier peut impacter fortement votre activité professionnelle, voire la contraindre à s’arrêter. Votre chiffre d'affaires peut alors fortement baisser ou être réduit à zéro, alors que vos charges, elles, resteront inchangées. Si votre local est indispensable à votre activité (atelier de fabrication, atelier de montage, local contenant des machines nécessaires à vos chantiers), il est impératif de prévoir une garantie pertes d’exploitation. Celle-ci couvrira la perte temporaire de chiffre d'affaires due à un sinistre grave vous empêchant de travailler normalement, en assurant le paiement de vos charges fixes.

À noter : si vous transformez des matières premières ou que vous possédez un commerce, cette garantie est indispensable.

 

6 - Couvrir la partie de votre habitation utilisée à usage professionnel

Si, au sein de votre résidence principale, une surface de celle-ci (garage, sous-sol…) est utilisée à des fins professionnelles pour, par exemple, entreposer du matériel appartenant à votre entreprise, il est impératif de prévenir votre assureur. 

Votre contrat d’assurance habitation, par défaut, ne prévoit sans doute pas, en effet, cette situation. Il convient de vous tourner vers un assureur spécifique à votre métier pouvant vous proposer une telle garantie.

 

MonassuranceBTP, l'assurance des artisans du BTP