Quelles sont les démarches à effectuer pour protéger vos salariés dans le secteur du BTP ?

Par MonassuranceBTP, le spécialiste des assurances des pros de la construction |
  3 min de lecture | 21 mars 2022
démarches à faire pour protéger les salariés du btp

Si vous embauchez des salariés dans le bâtiment comme partout ailleurs, plusieurs formalités sont à remplir : parmi elles, la souscription d’une protection sociale, retraite et prévoyance. Pour le bien-être de vos salariés, étudiez avec attention toutes les garanties pour leur faire bénéficier de la meilleure couverture possible !

1 - Faites la “Déclaration unique d’embauche” auprès de l’URSSAF

Obligatoire - Au moment d’embaucher un nouveau salarié, un document fourni par l’URSSAF est à remplir pour l’immatriculer au régime général de Sécurité Sociale et permettre de l’affilier au régime d’assurance chômage et au service de santé du travail. Après l’envoi de cette déclaration, votre salarié pourra bénéficier de ses droits sociaux et sera couvert en cas de maladie ou d’accident du travail.

 

2 - Choisissez une protection sociale, retraite et prévoyance

Obligatoire - Les conventions collectives du BTP vous obligent à offrir une protection de base à vos salariés, ainsi qu’une retraite complémentaire et un contrat de prévoyance. Différentes prestations et différents taux de cotisations sont possibles en fonction des catégories de personnel et du type de convention dont votre activité dépend.

 

3 - Protégez vos salariés en cas d’arrêt de travail

Obligatoire - Les obligations des convention collectives du BTP exigent de maintenir le salaire de vos employés pendant 90 jours en cas d’arrêt de travail, en complément des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale. C’est un risque financier dont vous pouvez vous prémunir en choisissant une assurance spécifique.

 

4 - Prévoyez une rente en cas d’invalidité ou de décès de vos salariés

Obligatoire - Les obligations des conventions collectives du BTP prévoient le versement d’une rente en cas d’incapacité ou d’invalidité reconnue et indemnisée par la Sécurité sociale ou en cas de décès. Souscrire à des garanties adaptées aux métiers du bâtiment et des TP permet à vos salariés ou à leurs ayants droit (conjoint et enfants) de toucher des sommes plus importantes que ce que prévoit le régime de base.

 

5 - Optez pour des garanties plus avantageuses pour vos salariés

Certains contrats comprennent des options intéressantes pour vos salariés, leur permettant de conserver jusqu’à 85 % de leur salaire en cas d’arrêt suite à une maladie ou un accident de droit commun. 

À noter, les apprentis ont des droits identiques aux salariés. Pour les stagiaires, deux cas de figure : les stages conventionnés sont couverts par l’établissement scolaire tandis que les non-conventionnés nécessitent une embauche en CDD pour que le stagiaire bénéficie des prestations de la Sécurité Sociale.

 

MonassuranceBTP, le spécialiste des assurances des pros de la construction
Pour aller plus loin

Ces autres contenus peuvent vous intéresser.

la boite à réponses
Mon premier salarié
Pro du BTP : j'ai un salarié en arrêt de travail. Qui prend en charge ses indemnités ?

Votre employé ne s’est pas présenté à son poste de travail aujourd’hui ...

la boite à réponses
Je me lance
Créer une entreprise du bâtiment : quelles sont les assurances obligatoires ?

Toute activité, notamment dans le BTP, comporte des risques… Pour vous prémunir, ...

la boite à réponses
Me protéger et mes proches
Arrêt maladie dirigeant du bâtiment : je dois arrêter mes chantiers pour raison de santé… ai-je droit à des indemnités ?

Vous avez des chantiers en cours, mais malheureusement vous êtes tombé malade ! Rassurez-vous, ...